Chirurgie esthétique et réparatrice : différences et nos conseils

La chirurgie plastique englobe ce qu’on appelle communément la chirurgie esthétique et la chirurgie réparatrice. Alors que la première a, par définition, vocation à rendre plus beau (et donc apporter un confort davantage psychologique que médical, comme une augmentation de la poitrine ou une liposuccion), la seconde va plutôt servir à réparer un défaut ou une pathologie (reconstruction des seins après une masectomie, abdominoplastie..). On parle aussi dans ce cas de chirurgie reconstructrice : étant donné qu’elle vise directement à améliorer la santé du patient, elle sera donc plus facilement remboursée par la sécurité sociale.

 

Chirurgie plastique : est-ce douloureux ?

Lors de l’intervention de chirurgie plastique, le patient est naturellement sous anesthésie, que ce soit locale ou générale (dans la majeure partie des cas il s’agira d’une anesthésie générale suivi de plusieurs jours d’hospitalisation). Si votre intervention est mineure, vous ne serez anesthésié que localement.

Dans les deux cas l’intervention est totalement indolore ; l’anesthésiste est apte à évaluer au mieux le type d’anesthésie à vous administrer selon vos paramètres physiques et la douleur potentiellement générée par l’intervention.

 

Oui mais après l’intervention ?

 

L’anesthésie ne durant que le temps de l’acte chirurgical, celui-ci est souvent suivi de douleurs et sensations d’inconfort. Naturellement, le patient est suivi de très près par son chirurgien les jours suivant son opération et il est également soumis à un traitement antidouleur, mais il n’en reste pas moins que les hématomes et les gênes peuvent persister, notamment dans le cas des interventions concernant la poitrine et le fessier.

 

Dans le cadre d’une augmentation ou réduction de la poitrine par exemple, les douleurs se manifestent principalement les tous premiers jours et s’estompent au bout d’une semaine. Elles sont généralement localisées au niveau des cicatrices et s’accompagnent souvent d’une sensibilité accrue au niveau de l’aréole et du mamelon. Il peut être difficile de lever les bras pendant un certain temps, en particulier dans le cadre d’une opération axiliaire.

 

La première semaine passée, cette sensation laisse plutôt la place à une sensation d’inconfort qui là encore s’estompe avec le temps (de 4 à 8 semaines selon les interventions).

 

C’est pour répondre à ce besoin qu’Embody a lancé sa gamme de lingerie post-opératoire. Non seulement la lingerie Embody vous apportera glamour et élégance mais elle vous assurera également confort, légèreté et douceur à travers un large choix de soutiens-gorge adaptés à la chirurgie mammaire.

 

chirugie plastique et esthétiqueLa chirurgie esthétique a aussi une incidence psychologique

La chirurgie esthétique a pour seul but de corriger l’aspect extérieur du corps et gommer ainsi certains complexes du patient.

Les études menées sur le sujet ont révélé que le moral des personnes ayant subi une intervention esthétique réussie en sortait amélioré, grâce à une estime de soi et un capital séduction accrus. Certains ont constaté des résultats parfois spectaculaires sur leur comportement en société, la confiance en soi, le plaisir de vivre, ainsi que des répercussions sur le travail, la vie amoureuse ou les relations sociales. D’une manière générale une opération esthétique réussie apporte au patient un certain bien-être et un confort psychologique certain puisqu’elle vise à supprimer un complexe qui l’empêchait de s’épanouir pleinement.

 

Il ne faut cependant pas sous-estimer ou enjoliver les conséquences psychologiques d’une opération de chirurgie esthétique car celle-ci transforme de manière irrémédiable votre corps; c’est pour cela que plusieurs consultations sont prévues au préalable, avant toute intervention.

 

Ces consultations permettent au chirurgien de détailler les différentes étapes de l’opération ainsi que les risques encourus mais également d’évaluer le patient, ses motivations et son parcours psychologique. Par ailleurs, à l’issue de ces consultations un délai de réflexion est toujours imposé à ce dernier. Les répercussions sur votre vie de tous les jours peuvent être importantes puisque vous autorise davantage de choses bien-être psychologique qu’elle vous apporte peut-être grand mais : c’est pourquoi une intervention de ce type ne doit jamais se décider sur un coup de tête et il est important de comprendre qu’il s’agit d’une décision plus ou moins définitive.

 

Comment choisir son chirurgien plastique ?

Avant toute consultation, pensez à bien vérifier la fiabilité de votre chirurgien; il doit absolument figurer dans la liste des praticiens reconnus par l’ordre des médecins.

Il est également bon de porter une attention toute particulière au bouche à oreille et à la réputation du chirurgien.

Attention également aux professionnels affichant des prix trop bas ; il ne faut pas perdre de vue qu’il s’agit d’une intervention chirurgicale, importante, qui vous transformera définitivement ; il est préférable de mettre le prix plutôt que d’avoir de mauvaises surprises par la suite.

Il ne faut surtout pas oublier que celle-ci comporte de nombreux coûts, incompressibles, d’où l’improbabilité de fournir une prestation qualitative à bas prix.

Un bon chirurgien sera de toute façon transparent quant à sa grille tarifaire.

Par ailleurs ne vous froissez pas si le chirurgien ne peut – ou veut – satisfaire toutes vos demandes ; la franchise est souvent synonyme de professionnalisme. Un bon chirurgien agira toujours dans VOTRE intérêt et non dans le sien ; il vous conseillera plutôt des interventions moins lourdes, moins récurrentes et moins onéreuses s’il considère que cela est préférable.

Ne soyez pas non plus surprise si celui-ci vous pose des questions plutôt personnelles ; il aura besoin de recueillir de nombreuses données personnelles afin d’évaluer la fiabilité de l’intervention.

 

Des questions, un témoignage ? Nous sommes là pour répondre à vos commentaires :).

Le coin médical

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *