Liposuccion : les prix, techniques et détails de l’opération

Qu’est-ce qu’une liposuccion ?

La liposuccion (ou lipoaspiration) intervient lorsque l’exercice physique ou les régimes n’ont pas pu venir à bout de la graisse incrustée (souvent située dans les cuisses et le fessier chez les femmes, le ventre ou les poignées d’amour chez les hommes). Cette opération chirurgicale courante consiste à aspirer la graisse à un endroit bien précis du corps afin de lui redonner une forme plus esthétique en réduisant son volume. Elle permet ainsi de remodeler le corps en supprimant efficacement les réserves graisseuses concentrées à l’excès sur certaines zones.

 

Elle peut s’effectuer sous anesthésie générale (lorsqu’il y a plusieurs zones à traiter notamment) mais il est fréquent qu’une simple anesthésie locale suffise avec les nouvelles méthodes utilisées. Cette dernière évite de passer la nuit sur place et réduit les douleurs durant la convalescence. L’opération esthétique se déroule généralement durant 1 à 3 heures.

C’est une opération désormais bien maitrisée et fréquente, néanmoins une fois l’intervention effectuée ne soyez pas surprise de voir quelques hématomes sur la zone traitée; ils mettront plusieurs semaines à disparaitre et s’avèrent inévitables. Les douleurs sont modérées et s’apparentent à de fortes courbatures pendant quelques jours (5-10 jours) pour s’estomper totalement au bout de 4 à 6 semaines.

Lors de cette période de convalescence, il convient de porter des vêtements adaptés. Votre chirurgien vous recommandera donc certainement un panty médical conçu pour la liposuccion qui permettra de protéger la zone opérée, durant au moins 2-3 semaines.

 

La liposuccion permet donc de supprimer les graisses très efficacement lorsque les autres moyens mis en œuvre n’y parviennent pas. Elle a également l’avantage de les supprimer définitivement (en aspirant les cellules graisseuses hors du corps alors qu’un régime ne fait que les vider) mais il reste impératif d’adopter de bonnes habitudes par la suite. Il est en effet essentiel de comprendre que cette intervention évite à la graisse de se stocker à nouveau aux endroits traités mais que vous reprendrez bien sûr du poids si vous ne changez pas vos mauvaises habitudes. Il est donc important de compléter la liposuccion avec un mode de vie sain (un peu d’exercice physique) et un régime alimentaire équilibré pour éviter que le phénomène ne se renouvelle.

 

La liposuccion supprime t-elle efficacement la cellulite ?

C’est une erreur qui revient souvent mais cette intervention chirurgicale n’a pourtant qu’un effet modéré voire nul sur la cellulite. Tout simplement car celle-ci se situe généralement sur les couches superficielles du corps alors que la lipoaspiration agit plutôt sur la graisse située en profondeur. De plus si la peau n’est pas suffisamment ferme ou élastique le résultat obtenu ne sera pas satisfaisant et l’effet peau d’orange caractéristique de la cellulite restera.

Si vous souffrez de cellulite fibreuse ou aqueuse il faudra donc vous tourner vers d’autres méthodes, néanmoins son effet contre la cellulite adipeuse peut être intéressant dans certains cas, il convient d’en parler avec votre chirurgien.

 

 

Liposculture, liposuccion : quelle différence ?

Au cours de vos lectures vous avez sans doute remarqué que certains chirurgiens ou des personnes opérées parlent de liposculpture. Au sens strict, ce terme désigne plus précisément l’acte durant lequel le chirurgien va répartir les graisses dans la zone opérée afin de lui donner un volume harmonieux et naturel. Sa vocation est donc plus esthétique et destinée à redessiner la silhouette avec soin.

Certains chirurgiens ont néanmoins pris l’habitude d’utiliser ce terme plutôt que celui de liposuccion, pour se démarquer un peu de leurs confrères ou mettre en avant cette partie spécifique de leur prestation. Avec l’usage, le terme liposculture est devenu par extension synonyme de liposuccion et les deux englobent souvent la même signification dans le langage courant.

 

Les différents types de liposuccion :

Auparavant la liposuccion se faisait avec la méthode « sèche » mais désormais on utilise des techniques de lipoaspiration dites « humides » : elles consistent à séparer en premier lieu les cellules graisseuses grâce à l’injection de liquide ou en les liquéfiant elles-mêmes, puis à aspirer ensuite l’ensemble plus facilement à l’aide d’un petit canule.

 

Ces nouveaux procédés permettent de réduire la durée du traitement, les effets secondaires (ecchymoses, cicatrice plus discrète…) ou les douleurs ressenties. Le travail de remodelage visant à obtenir un effet esthétique naturel est également bien meilleur qu’avec la méthode sèche. Les zones du corps concernées sont principalement les hanches et le bassin, le ventre, les cuisses, ainsi que la région pectorale. Voici les principales méthodes utilisées actuellement :

– par tumescence ou aspiration : le chirurgien injecte dans un premier temps une grande quantité de liquide médicamenteux (mélange de plusieurs substances visant à anesthésier la zone opérée, contracter les vaisseaux et favoriser l’évacuation des tissus adipeux) afin de dissiper les graisses avant de les enlever par aspiration avec le canule. C’est une méthode très adaptée lorsque la liposuccion est effectuée sur une zone du corps étendue et la plus utilisée actuellement car très efficace.

– par ultrasons (UAL) : on emploie cette fois-ci des ultrasons qui font éclater les masses graisseuses à éliminer à l’aide de vibrations sonores. Elle est souvent combinée à la technique tumescente et utilisée principalement pour le dos ou la région pectorale. Le canule peut-être interne ou externe : ce dernier est préférable car limite nettement les hématomes, nécroses locales de la peau et saignements.

– par lipolyse laser : une technique surtout utilisée pour les petites zones à traiter comme le visage (menton, cou…). On liquéfie ici la graisse grâce au laser. Elle présente l’avantage de raffermir la peau en même temps et éviter l’affaissement. Les hématomes sont moins nombreux et la cicatrisation plus courte.

 

Que porter après une lipoaspiration ?

Le panty mi-long Embody

Le port d’un panty compressif conçu pour ce genre d’opération esthétique est particulièrement recommandé si vous avez opté pour une lipoaspiration sans sutures de façon à permettre aux fluides de s’extraire sans gêne. Il assure dans tous les cas un meilleur drainage du sang et du liquide restant, favorise la rétractation des tissus, limite les douleurs et les gonflements. Il convient de le garder entre 2 semaines et 1 mois selon les opérations. L’article suivant explique en détail à quoi sert un panty de contention et comment le choisir.

 

C’est en constatant que les femmes ressentaient quelques gênes après une liposuccion et que les marques présentes sur le marché proposaient des produits disgracieux, inconfortables, irritants, voire douloureux qu’Embody a développé une gamme de vêtements confortables et chics pour permettre aux femmes de sentir bien après une opération.

 

Quel est le prix d’une liposuccion ?

Les tarifs pratiqués peuvent être extrêmement variables d’un chirurgien à l’autre néanmoins la plupart des prestations sont comprises entre 1500 et 4000 euros en moyenne. La facture sera bien sûr plus élevée si l’intervention est très conséquente. Il faut compter en général de 1500 à 2000 euros pour une zone traitée, autour de 3000 euros pour deux zones puis comptez 500 euros de plus par zone supplémentaire.

 

Quand voit-on les effets définitifs de cette opération esthétique ?

Les premières semaines la zone opérée souffre d’hématomes en raison des légers saignements engendrés par le canule durant l’intervention, et va également avoir tendance à gonfler les premiers mois. Pas d’inquiétude, il est normal que ces oedèmes perdurent un certain temps, c’est dans l’ordre naturel des choses.

La reprise du travail et des activités quotidiennes se fait généralement sous 48h avec une anesthésie locale, mais nécessite un plus long délai sous anesthésie générale. Le sport est quant à lui envisageable au bout d’un mois. L’anesthésie locale est également moins douloureuse. Vous pourrez commencer à apprécier les résultats après 1 mois et demi, obtenir une idée bien plus précise de votre silhouette au bout de 3 mois mais le résultat définitif n’apparait qu’à partir de 6 mois.

 

Il est bien sûr difficile de traiter ce sujet en totalité dans cet article donc si vous avez un témoignage, une question ou une expérience sur le sujet laissez-nous un commentaire pour le partager avec les autres lecteurs !

Le coin médical

Un commentaire sur “Liposuccion : les prix, techniques et détails de l’opération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *